Créations - Retour aux sources

C’est un concept de fabrication de guitare qui vise à redéfinir l’idée même de l’instrument de musique dit « d’étude » :

L’instrument « d’étude » à pour principe d’être moins cher que l’instrument de « concert », ce qui le rend plus facilement accessible financièrement à un débutant qui souhaite apprendre à jouer (ici de la guitare).

Dans ce but les fabricants d’instruments visent forcément une fabrication plus rapide et donc moins coûteuse, et bien évidement en découle une baisse de qualité.

Le but d’une entreprise étant de vendre les instruments de sa fabrication, et la première accroche du client en magasin étant bien souvent l’esthétique, on se retrouvera face à un choix d’instruments d’étude tous plus beaux les uns que les autres (parfois même aussi bien finis que des instruments de concert).

La concession est faite sur la jouabilité de l’instrument (qui ne passe pas par la case « réglage »), sur la justesse harmonique, et bien entendu sur la qualité acoustique qui sera bien en dessous d’un instrument de concert.

Le concept du « Retour aux sources » vise à inverser les points forts et les concessions faites pour la fabrication d’une guitare d’étude :

C'est-à-dire que pour réussir à fabriquer un instrument moins onéreux pour le client, on choisira d’une part des bois plus courants, donc mois coûteux, moins figurés, donc plus rapide à travailler.
Jordan

D’une autre part, on enlèvera de la conception de l’instrument tout ce qui n’est pas utile pour « l’outil » qu’est l’instrument de musique (ici la guitare) :

  • Absence de fileterie
  • Absence de rosace (remplacée par un renfort à contrefil à l’intérieure de la table d’harmonie).
  • Une seule fine couche de vernis gomme laque (fini mat).
  • Pas d’incrustations de touche
  • Aucune pièce sculptée dans un but esthétique
  • Absence de pli dans le manche (seulement un bois bien de quartier massif).

Un instrument qui sera donc moins « tape à l’œil », plus sobre, légèrement plus fragile, mais qui gardera toutes les qualités de jouabilité et d’acoustique d’un instrument haut de gamme.

Le dernier point du concept de « retour aux sources » est de façonner un instrument qui ne sera pas non plus du « sur-mesure » (ce qui rajouterait du temps à la fabrication), mais de concevoir un modèle dans chaque style de musique, qui correspond aux attentes acoustiques du style, et donc de respecter une conception interne de l’instrument correspondant aux premiers instruments qui ont donnés cette musique :

  • Pour le style manouche : Barrage parallèle style Selmer
  • Classique : Barrage éventail
  • Folk : Barrage en « X »…

Le tout doit donner un instrument peu onéreux, qui permet une longue progression au musicien, et qui si on ferme des yeux, nous fera apprécier la musique de la même manière que les meilleurs instruments du style.

Jordan Wencek - Artisan Luthier

Retour aux sources