Les bois

Les essences de bois les plus utilisées 

Le choix de l'utilisation d'une essence particulière dépend principalement de raisons historiques liées au lieu originel de fabrication de l'instrument.

Ceci est encore vrai pour la table d'harmonie et on comprend pourquoi on privilégie plutôt pour les guitares classiques (originaires d'Espagne) l'épicéa européen, tandis que l'on préfère des essences américaines comme le cèdre pour les guitares folks.

Cependant, la guitare classique telle qu'on la connaît aujourd'hui (forme Antonio de Torres), utilise encore massivement des essences exotiques pour le fond, les éclisses, la touche et le manche et a délaissé progressivement les essences locales utilisées il y a longtemps comme le noyer, le poirier, le pommier etc.

Les essences sont présentées ici avec leur noms en Français mais vous serez peut être confrontés à leur noms latins. Dans ce cas, vous pouvez cliquer ici pour plus de détails.

 

Epicea commun

Epicéa commun

Variété d'arbre qui pousse dans toute l'Europe septentrionale et la Scandinavie méridionale, plus particulièrement en France, Suisse et Allemagne dans les régions montagneuses (Alpes, Jura, Vosges) qui donne un bois clair utilisé dans la fabrication des tables d'harmonie depuis des siècles.

En lutherie, on utilise des spécimens ayant poussé à une altitude d'environ 1200 mètres qui, par une pousse lente due à la rigueur du climat, confère au bois un grain serré apprécié pour sa qualité supérieure. Seuls les arbres pleinement adultes sont sélectionnés, on ne conserve que la partie basse du tronc appelé la bille.

   
Epicea Engelmann

Epicéa Engelmann

L’épinette d'Engelmann est originaire d'Amérique du Nord et en particulier des Montagnes Rocheuses (du Montana jusque l'Arizona) ; il existe deux populations isolées dans le nord du Mexique. Il fut introduit en 1850 en Europe.

C'est principalement un arbre des hautes montagnes qui résiste bien au gel, dans une zone allant de 1 500 à 3 000 m d'altitude, parfois plus bas dans le nord-est de sa répartition. Appréciant l'humidité, il pousse surtout le long des ruisseaux et des rivières.